L’organisation de sa tournée à vélo quand on est IDEL

Infirmière en tournée à vélo

Voilà 1 an et demi que chez Velonomy nous récoltons des témoignages d’infirmiers libéraux. En vélo électrique ou en voiture, que ce soit en zone urbaine ou rurale. Aujourd’hui, on vous partage ça afin de voir l’organisation de sa tournée en vélo életrique.

Faire sa tournée en vélo électrique, ça veut dire nouvelle organisation

Changer ses habitudes : ça fait peur, on a la flemme, on est bien dans sa routine et j’en passe. On a toujours une bonne raison de ne pas faire le grand saut. Mais faire sa tournée en vélo électrique, ou au moins une partie : c’est finalement assez simple.

Pour commencer, au niveau de l’équipement, les possibilités sont nombreuses : sac à dos, sacoches ou top case, on a tout essayé !

Marine, IDEL à Saumur, préfère la sacoche double pour des raisons simples : “Étant en milieu rural, j’ai la possibilité de garer mon vélo dans la cour de mes patients. L’avantage de mes sacoches doubles c’est que j’ai un compartiment exclusivement dédié à mes pansements pour l’une et l’autre pour mes prélèvements et injections. Je me suis procuré des boîtes en plastique pour gérer au mieux mon organisation de sacoches et elles me suffisent amplement ! Pour mes affaires personnelles : j’ai une petite sacoche au niveau du guidon. Elle contient mon gel hydro alcoolique, mes clefs de voiture et mon portable.”

Sacoche vélo d'infirmière libérale
Oui, oui ! Tout rentre dans nos sacoches !

Marion, IDEL à Lyon, préfère le sac à dos léger : “Pas plus de 2,5 kg. Je prends juste le nécessaire : pansements, tensiometre, glucometre, matériel de perfusion et alcool. Le gel hydro-alcoolique va sur le côté du sac. Ça permet d’avoir toujours ce qu’il faut sur moi, le reste est déjà chez le patient. Un bon sac de type randonnée assez léger et respirant : on l’oublie presque !”.

Son vélo est également équipé d’un top case. Ce qui lui permet de laisser sans risques sur son vélo : sa bouteille d’eau, des vêtements de pluies ou un snack.

“Au début, c’est une légère question d’organisation mais on s’y fait très rapidement. Finalement ça ne fait pas de mal par rapport au désordre qui peut vite régner dans un coffre de voiture !”

Ok, on change d’organisation, mais par contre : on gagne du temps !

Même si les résultats des tests sur le terrain ne sont pas similaires entre les grandes villes et les zones rurales, ils peuvent être assez bluffants.

Tout d’abord, il faut savoir que son itinéraire vélo sera toujours très précis et ponctuel. La circulation ne joue pas sur la durée de déplacement. Le stationnement, lui, ne prend pour ainsi dire que vraiment peu de temps.

“Le premier jour d’essai, j’étais accompagnée par Grégoire qui chronométrait tout. J’ai gagné en cumulé plus de 20 minutes dans la matinée. Ça nous a permit de s’arrêter pour boire un café, c’était très agréable [rires] !” – Odile, IDEL sur Lyon.

Odile, IDEL, sur son vélo
Odile sur son beau vélo électrique !

Les autres tests en villes se sont tous révélés similaires, un gain de temps de 30 min à 1h sur la journée. Le temps est principalement gagné sur la circulation et le temps de stationnement. En vélo, on se stationne en 13 à 20 secondes, contre 3 à 6 minutes en voiture.

Les infirmières libérales qui sont en zone rurales ou en ville de taille moyenne ne gagnent pas forcément de temps sur leurs trajets.

“En fonction des distances, si la circulation est normale, la voiture est quand même plus rapide. Mais au village je fais tout en vélo électrique et je met le même temps.” nous dit Edwige, IDEL dans les alentours d’Agen.

Donc, pour résumer tout ça :

Certes, passer au vélo électrique, c’est revoir l’organisation de sa tournée. Mais on a beaucoup de points positifs qui en ressortent. Dans un premier temps, on est pas bloqué dans la circulation. De plus, on est aussi rapide que l’éclair pour se stationner. On en peux pas en dire autant de la voiture. Et c’est sans parler des bénéfices pour la santé ! Mais ça, c’est pour un autre article.

J’espère que ce petit article vous aura fait réfléchir sur la possibilité d’un changement pour le vélo dans vos tournées. Si c’est le cas, n’hésitez pas à en discuter avec nous via la page contact. Ou alors, allez visiter la toute nouvelle page infirmiers de notre site.

IDEL qui va à son rdv client
Alors ? Prêts à passer au vélo ?

Articles qui pourraient vous intéresser​

La semaine européenne de la mobilité, c’est quoi ?

C’est une campagne annuelle créée en 2002, cette année elle aura lieu du vendredi 16 au jeudi 22 septembre ! Elle encourage les villes européennes à promouvoir d’autres modes de transport, et à investir dans les infrastructures nécessaires. 

La Rochelle à vélo
La Vélo Francette

Partez à la découverte de la Vélo Francette reliant Caen à La Rochelle. On vous présente l’itinéraire et la marque Accueil Vélo.